Un sous-marin jaune entre au musée

Stéphane Rousson, persévérant, a réussi:

Voici le message de Stéphane Rousson:

Bonjour à tous,        Après 7 ans, enfin j’ai pu préparer mon nouveau vol d’essai avec le Voilier des Airs et sa nouvelle enveloppe argentée, malgré les difficultés rencontrées. Il nous aura manqué le vent pour valider à 100 % tout les essais, mais je suis entièrement satisfait de l’opération qui m aura permis de valider le concept de navigation de l’Aerosail et au passage le gonflage sur une barge en mer. Une nouvelle voie du transport maritime vient de s’ouvrir. Il nous reste à continuer l’aventure et nous préparer pour la prochaine session d’essai et la traversée. Nous cherchons activement des partenaires et mécènes. Un grand merci à tout ceux qui m’ont soutenu pour m’aider à fiancer ce premier vol.

 Voir le site de Stéphane:  www.rousson.org

Le reportage de décembre 2012: Départ de Nice, samedi 8 décembre 2012, Stéphane Rousson vient de confier son sous-marin au musée Frédéric-Dumas:

Le scubster, création de Stéphane Rousson va partir de chez lui à Nice. Photo Stéphane Rousson

STEPHANE ROUSSON. Coll. Stéphane Rousson

aime la mer et les cieux. ses inventions sont multiples, utiles et belles.  Il travaille actuellement (2014) à un nouveau projet. Voici des images proposées par Stéphane Rousson, le seul homme qui se déplace en pédalant (sur terre sûrement), sous l’eau, sur l’eau et dans les airs:

SUR L'EAU

SUR L’EAU

CONDUISANT UN DIRIGEABLE

CONDUISANT UN DIRIGEABLE LORS DE SA TENTATIVE DE TRAVERSEE DE LA MANCHE                                  Photo Julien Girardot

Quand au Scubster, le sous-marin jaune, Stéphane en a eu l’idée lorsqu’il appris l’existence du 11ème International Submarine Race (Etats-Unis) de juin 2011. Il se dit qu’il y serait avec un sous-marin (humide) à propulsion humaine.

Il fallait relever un sacré défi: concevoir et réaliser  le premier sous-marin français du 21ème siècle à propulsion musculaire et pouvoir ainsi participer au challenge.

Ce qui fut fait !

L’objectif technologique : obtenir une vitesse supérieure à 10Km/h, doter l’engin d’une maniabilité optimisée : avant et arrière, droite et gauche, montée et descente et enfin prise d’incidence possible ainsi que la navigation de surface.

L’intérêt du sous-marin à pédales se traduit par trois avantages : la vitesse du plongeur est supérieure à celle qu’il obtient avec des palmes, l’emport de bouteilles supplémentaires augmente l’autonomie, la navigation de surface permet de rallier un lieu d’exploration choisi.

On imagine toutefois mal la difficulté, et c’est grâce à une équipe plus que motivée et réunissant des compétences diverses et pointues que le sous-marin jaune arrive aux USA:

LE SITE DE LA COMPETITION

LE SITE DE LA COMPETITION LE DAVID TAYLOR BASSIN A BETHESDA CENTRE DE RECHERCHES DE L’US NAVY, BASSIN DE 900M DE LONG, 10 DE LARGE ET 6 DE PROFONDEUR     Photo Terence Dewaele

LE BASSIN DE COMPETITION

LE BASSIN DE COMPETITION       Photo Terence Dewaele

LE SCUBSTER, SOUS-MARIN FRANçAIS A PROPULSION HUMAINE ET SES CONCEPTEURS

LE SCUBSTER, SOUS-MARIN FRANçAIS A PROPULSION HUMAINE ET SES CONCEPTEURS                              Photo Terence Dewaele

SOUS L'EAU !

SOUS L’EAU !        Photo Terence Dewaele

Le Scubster fontionne comme prévu et nous illustrons ici les fonctions voulues par Stéphane Rousson:

MODE D EMPLOI

Prochainement sur le site du musée nous donnerons les liens pour plusieurs courts-métrages. Soyez patient ou bien aller sur scubster.org.

UNE JUSTE RECOMPENSE

UNE JUSTE RECOMPENSE

Cette même année (2011) nous avions rencontré Stéphane et vu -pour la première fois- son Scubster au Salon de l’image sous-marine de Marseille.

LE SCUBSTER AU SALON DE L IMAGE SOUS MARINE DE MARSEILLE

LE SCUBSTER AU SALON DE L IMAGE SOUS MARINE DE MARSEILLE

Stéphane Rousson poursuit ses recherches et ses rêves (en les réalisant). Il y a quelques temps, Michel Bourhis (à doite sur la photo ci-dessus, en compagnie de Henri Raibaldi, tous les deux anciens de la Comex et membres du musée), mis en relation Stéphane et le musée. C’est ainsi que Stéphane proposa d’offrir son sous-marin au musée et ainsi que le musée accepta avec enthousiasme de faire entrer cet objet de « bricoleur de génie » dans ses collections. A la suite des Dumas, Cousteau, Beuchat, Portail, Cardona, Durand, Delauze, Carrazé, et de quelques autres…(pour ne citer que quelques uns de ceux qui sont présents au musée) Rousson rejoint la grande famille des pionniers, celle qui a fait et continue de faire accomplir des progrès à la pénétration de l’homme sous la mer.

Voici des images du Scubster en essai -en montagne- dans un bassin et sous la glace:

essai en piscine ss glace 1

ENGIN UNIVERSEL NON?

ENGIN UNIVERSEL NON?

ESSAI SS GLACE

NAVIGATION SOUS LA GLACE DEMAIN UN NOUVEL ENGIN SOUS LE PÔLE?

NAVIGATION SOUS LA GLACE.      DEMAIN UN NOUVEL ENGIN SOUS LE PÔLE?

La création de ce bel et bien pratique engin par Stéphane et son équipe, aidée par de nombreux soutiens anonymes et par plusieurs « sponsors » qui croient en la recherche devrait susciter un nouveau programme, nous l’espérons! Stéphane Rousson souhaite en effet se présenter au prochain challenge en juin 2013, c’est demain!

En attendant le Scubster de 2011 est devenu un objet de musée, ce qui est rare pour un objet si jeune et le voici arrivant à Sanary, allées Honoré-d’Estienne-d’Orves (qui était un marin). Sa traversée du port ne passa inaperçue:

UN CHARGEMENT INHABITUEL

UN CHARGEMENT INHABITUEL    Photo Pir

DANS LES LUMIERES DE LA VILLE , LE SCUBSTER VA REJOINDRE LE MUSEE

DANS LES LUMIERES DE LA VILLE , LE SCUBSTER VA REJOINDRE LE MUSEE  Photo Pir

Et depuis cette arrivée le sous-marin jaune a joué les vedettes à de nombreuses reprises: